Filippo Loreti – Une montre habillée digne de ce nom?

Par Frederik Drost
Filippo Loreti – Une montre habillée digne de ce nom?
Filippo Loreti n’offre aucun héritage horloger ou design remarquablement unique, mais ils offrent une montre belle, charmante et abordable.

Aujourd’hui, je vous présente une marque qui pourrait être la micro marque la plus connue au monde, si vous pouvez encore l’appeler une micro marque. Toutes les marques horlogères doivent commencer quelque part, et Fillipo Loreti a commencé par être la montre la plus financée sur kickstarter, principalement en raison de son important effort publicitaire.

Filippo Loreti a été entouré de quelques controverses, si vous explorez des forums et d’autres sites Web. C’est pourquoi j’ai quelques mots à dire avant de me lancer dans l’examen.

  • Je ne suis pas d’accord avec leur message marketing. Leurs montres ne sont en fait pas mauvaises, mais ils vendent pas des montres de luxe au prix coupé. Ce type de stratégie marketing est en train de devenir une tendance ces jours-ci, et malheureusement c’est un moyen très efficace d’atteindre les consommateurs grand public.
  • J’ai entendu des plaintes au sujet de leur service client, mais je suis ici pour examiner une montre, pas leur service après-vente. Il convient également de noter qu’ils ont sûrement dû améliorer cet aspect de leur entreprise, car ce n’est généralement pas la première chose que vous implémentez dans une nouvelle micro marque horlogère, ce qui la laisse en difficulté au début. Victime de leur propres succès à vrai dire?

Cela étant dit, je vous présente la Filippo Loreti Roma Automatic Blue.






Avantages et inconvénients rapides

AvantagesInconvénients
Cadran splendideFermoir générique et pas cher
Une bonne finition des métauxLe mouvement est un peu bruyant
Conception confortable at pratique



Emballage

L’emballage n’est pas assez bon pour conserver, à mon avis. Mais pour être honnête, quand j’achète une montre «non grand public», je veux que tout mon argent aille à la montre, donc je peux les pardonner.


Design et qualité

Pour être honnête, je ne m’attendais pas à ce que la montre soit aussi belle. J’avais mon opinion biaisée et préconçue de geek de montres sur la marque, mais j’ai été agréablement surpris. Cependant, c’est facile de voir que la majeure partie de votre argent est allée dans le cadran et le boîtier.

Le boîtier et la couronne

Le boîtier a une belle forme arrondie qui me rappelle ces toits d’église en forme de dôme que vous pourriez voir à Rome. La forme est parfaite pour une montre habillée et la rend moins volumineuse au poignet et plus raffinée.

La finition polie du boîtier est assez bonne! En regardant le côté de la montre, je peux voir mon propre reflet complètement non déformé (à l’exception de la distorsion créée par la forme réelle du boîtier). Le fond du boîtier est également bien fait, maintenu par des vis, avec sa basilique San Marco profondément gravée. Le mouvement Miyota n’est pas assez beau pour être montré et je suis heureux qu’ils aient choisi de le cacher.

L’arrière du boitier est gravé profondément

Les pattes, qui ont un joli bord biseauté, descendent rapidement, ce qui est bien si vous avez des poignets de petits ou moyennes taille. Cela fait que la montre épouse le poignet, ce qui est un bon look élégant pour une montre habillée, et les bracelets suivent la courbe des cornes. Un poignet plus grand permettra à la sangle de dépasser les cornes.

La couronne a une forme ovale tout à fait unique avec une petite trace de «dents» servant de grip. Il n’est pas parfaitement aligné avec le boîtier à tout moment, mais le fait de tourner la couronne satisfera votre TOC au fur et à mesure qu’il s’alignera. Comme avec la plupart des mouvements Miyota, le remontage manuel est super facile et la couronne se déclenche bien lorsque vous devez régler l’heure et la date.

Le côté de la couronne présente une forme d’étoile légèrement gravée qu’il n’était pas nécessaire d’ajouter et je me demande si cela aurait été mieux sans.

Le cadran et les aiguilles

Le cadran brille vraiment à la lumière naturelle et dégage différentes teintes de bleu, du bleu clair au violet! Cela joue si bien avec les détails en or rose et correspond parfaitement à la couleur du bracelet. En gros, un plaisir à regarder et une bonne excuse pour vérifier l’heure toutes les 10 minutes.

La base du cadran est constituée d’un cadran bleu foncé sunburst dont le milieu est découpé et remplacé par un beau cadran guilloché. Il y a une bague extérieure très fine et subtile composée de dents gravées qui pourraient servir de piste de secondes.

Des index des heures en or rose (pas du vrai or pour info) parfaitement alignés agrémentent ce fond de cadran et le soulèvent grâce à leur hauteur relative. J’aime aussi le marqueur romain des 12 heures qui donne à la montre un peu plus de personnalité. Il y a aussi une fine bague en or rose qui sert de frontière entre la partie sunburst du cadran et le motif guilloché.

Le guichet de date est joliment encadrée dans un cadre biseauté en or rose, reposant sur le petit anneau, ce qui donne l’impression qu’ils sont connectés en un premier coup d’œil. Je félicite Filippo Loreti d’avoir utilisé une roue de date bleue car une roue blanche aurait abîmé le cadran. La date est bien centrée dans l’ouverture mais l’impression pourrait être un peu plus nette. La date sur cette montre n’était pas nécessaire, mais tout de même bien executée!

Pour couronner ce beau cadran, Fillipo Loreti a choisi d’ajouter des aiguilles dauphinées joliment polies et une aiguille des secondes fine classique qui s’affine sur le bord. Le double tranchant des aiguilles joue bien avec la lumière, qui est la principale pensée derrière tout ce cadran.

Dans l’ensemble, un beau cadran qui a l’air plus cher que l’étiquette de prix, assis sur un verre saphir plat avec un revêtement antireflet décent, mais sans +.

Le bracelet et le fermoir

Le bracelet est malheureusement beaucoup moins impressionnant que le cadran, mais il reste correct. Le bracelet en cuir est un bracelet en cuir véritable générique qui correspond à la couleur du cadran. Il sent bon et sa souplesse est bien noté, donc pas de problèmes de confort.

Une chose qui montre qu’une certaine conception pratique a été pensée dans cette montre est la forme du bracelet près du boitier. Il est légèrement incurvé et si proche du boîtier qu’il n’y a presque pas d’écart entre eux. C’est toujours agréable à voir.

Le fermoir papillon à double détente est également le type de fermoir générique le moins cher que vous puissiez obtenir. Cependant, à ce prix, je n’attends pas plus, d’autant plus que le cadran et le boîtier sont assez satisfaisants, et je devrais être reconnaissant qu’il ne s’agisse pas d’une boucle standard générique. Il fait son boulot et tient la montre à votre poignet.


Le mouvement

La Rome Automatic est alimentée par un calibre Miyota 8215 qui est du côté moins cher de Miyota, mais toujours considéré comme un mouvement de bourreau de travail à faible coût. Il perd environ 20 à 40 secondes par jour et bat à 21 600 battements par seconde (3 Hz ou 6 ticks par seconde). Il n’a pas de fonction de “hacking” (l’aiguille des secondes ne s’arrête pas lorsque vous réglez l’heure).

Le mouvement est assez bruyant et vous pouvez souvent entendre l’oscillation du rotor de remontage unidirectionnel, mais surtout lorsque vous êtes seul et dans un environnement silencieux. C’est simplement ce mouvement qui en est la cause, et non Filippo Loreti.


Au poignet

Pour info, j’ai un poignet de 17 cm

La montre est assez fine au poignet, mais avec une belle présence! Les pattes incurvées garantissent que toute la montre épouse le poignet, ce que je préfère lorsque je porte une montre habillée. Il doit être élégant et bien ajusté, comme un costume.

La montre est également très légère, donc vous la sentez à peine, mais le bracelet pourrait serrer un peu mieux le poignet. J’achètera certainement un meilleur bracelet et fermoir pour cette montre, mais pour ce prix, ne vous attendez pas au meilleur bracelet du monde.


Prix

Une grande attention a été accordée au cadran et au boîtier, mais le bracelet et le mouvement pourraient être meilleurs. Filippo Loreti est en train de devenir une grande entreprise, et ils doivent faire plus de profit sur une montre que votre petite micro marque “en bas de la rue”. Mais cette montre n’est pas conçue pour plaire aux passionnés de montres, mais à un marché de masse, et je pense qu’elle tient ses promesses.


Conclusion

En tant que passionné de montres, j’ai toujours été sceptique à l’égard de ces types de marques de montres, mais je dois admettre que j’aime la montre, même si je sais qu’elle a été conçue pour plaire au marché de masse et non aux geeks de la montre. Si vous êtes un passionné des montres, vous n’achèterai probablement pas cette montre, mais pour le reste de la planète, cette montre est un excellent moyen d’entrer dans le monde des montres mécaniques tout en restant à l’écart des marques “grand public”.

Le cadran de la Rome Blue Automatic est définitivement le joyaux de cette montre, et je n’ai rien à redire sur le boîtier lorsque l’on considère le prix. Filippo Loreti n’offre aucun héritage horloger ou design remarquablement unique, mais ils offrent une montre belle, charmante et abordable.



Laissez un commentaire