Bien choisir son blouson de moto

Bien choisir son blouson de moto

 

Que vous soyez un motard avéré ou que vous utilisiez fréquemment le service de taxi moto, il vous faut dans tous les cas vous protéger. L’un des principaux éléments de sécurité d’un utilisateur de deux roues est un bon blouson de moto. Mais comment le choisir ?

Le tissu ou le cuir ?

Ils ont tous deux des avantages et des inconvénients. Dans les deux cas, ils sont souvent vendus avec une doublure d’hiver (à vérifier quand même si vous optez pour le cuir car celle-ci n’est pas toujours présente), ce qui en fait une veste 4 saisons. Il est possible également d’en trouver avec un tissu perforé (tissu mesh) qui conviennent mieux en été mais qui perdent cependant rapidement leur étanchéité en cas de pluie.

En ce qui concerne l’étanchéité justement, si vous roulez fréquemment sous la pluie, choisissez un blouson en tissu : sa membrane étanche vous offrira un meilleur confort et ne prendra pas l’eau. Si toutefois vous préférez le style cuir et que vous vous préparez à affronter de fortes intempéries, pensez à la surveste. Elle vous gardera au sec.

Enfin, il faut aussi et surtout penser à votre sécurité. En cas de chute, un blouson en tissu résiste moins bien aux glissades sur l’asphalte et aux abrasions. Hors, le blouson en cuir est plus résistant et ne présentera lui que quelques éraflures. Même si le blouson en tissu peut lui être lavé en machine et nécessite moins d’entretien, il vous durera moins longtemps qu’un bon vieux cuir. C’est à l’appréciation de chacun !

Quelle taille prendre ?

Pour bien vous protéger, votre blouson doit être bien ajusté. S’il est trop grand, les protections aux épaules et aux coudes seront inefficaces car mal positionnées. De plus, un blouson trop grand flottera et augmentera votre prise au vent. Les meilleurs blousons vous offriront la possibilité d’effectuer des réglages avec des velcros ou des pressions, afin de les rendre d’autant plus confortables. Dans l’idéal, pour un blouson d’hiver, optez pour une coupe longue qui couvrira bien vos hanches et le bas du dos.

Un dernier conseil ? Pour savoir si votre veste en cuir est bien ajustée, il vous faut essayer de toucher vos omoplates. Le mouvement peut être un peu difficile avec un cuir neuf, mais celui ci va se détendre avec le temps. Cependant, il ne faut pas que ce geste vous fasse mal ou vous coupe la circulation. Pensez également à vérifier la dorsale, qui est souvent factice, en regardant si vous y voyez le logo CE.

Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !