Comment choisir son maillot de bain

août 8, 2018 0 comment
Comment choisir son maillot de bain
Je n’ai malheureusement pas eu beaucoup de temps pour écrire et faire des photoshoots ces derniers temps à cause de mes vacances et le boulot. Heureusement mon ami Florian de chez Soliroca a partagé ce petit guide pratique. C’est un peu tard mais je pense que l’été durera longtemps cette année, donc j’espère qu’il sera toujours pertinent pour ceux qui ont trop usé leur maillot de bain.
Choisir un maillot est un vrai sujet. Cette préoccupation date des années 30, date à laquelle les maillots de bain tels que nous les connaissons commencent à faire leur apparition. Finit le grenouillères en coton rayées, place aux shorts de bain.
Dès lors que l’on décide de passer l’étape Zara / H&M pour arrêter d’en changer tous les ans, pour enfin avoir un maillot de bain qui a une vraie personnalité, on se rend compte qu’il n’est pas évident de s’y retrouver. Une des premières raison est la difficulté à comprendre ce qui fait la valeur d’un maillot. Pour une chemise, un pantalon ou un tee-shirt, nous savons identifier une belle matière, une belle coupe ou une bonne fabrication. Faire cet exercice sur un maillot de bain est plus difficile.
Avant de se poser la question de la marque, d’abord se poser la question du type de maillot de bain.
SI vous êtes taillé comme Daniel Craig, et assumez votre côté italien, vous pouvez oser le short de bain moulant, voir le… slip de bain. Attention, si vous avez un peu lâcher la salle, ces modèles ne pardonnent pas. Le côté moulant est certes flatteur pour les plus athlétiques d’entre nous, il est éliminatoire pour les (90%) des autres. Tout le monde ne peut pas sortir de la mer aux Bahamas comme James Bond, c’est ainsi.
Pour les autres , le choix se fait entre deux types de maillots de bain : les board shorts, et les… shorts de bain.
Si vous allez surfer au Costa Rica ou au Sri Lanka, prenez un board short. Sa longueur protègera vos jambes de la wax, et aussi l’arrière de vos genoux des coups de soleil (attendre un vague peut-être long). Mais si vous ne surfez pas, évitez le board short. Il n’est pas particulièrement flatteur pour la silhouette, et si vous n’êtes pas élancé risque de tasser la silhouette. Les années 2000 sont passées par là, la mode a changé.
Si vous allez à la plage pour chiller, avec (très) probablement un passage au bar de plage, une soirée en terrasse qui s’éternise sans passer par la case maison, alors le short de bain devient le choix le plus judicieux.
A la fois pratique (pas trop long donc bronzage optimal et pas de sensation de tissu trempé sur les cuisses), élégants si coupé droit, il est parfait pour vos vacances.
Alors, comment bien le choisir ? Encore une fois, les matières seront toujours synthétiques. Un maillot de bain en coton, même si cela existe, n’est pas le choix le plus judicieux. Long à sécher, collant à la peau, ce n’est clairement pas le meilleur choix. Pour choisir un maillot de bain, il faut s’attacher aux détails qui vont faire la valeur du produit :
  • La qualité des coutures évidemment qui fera la résistance du maillot. Le soin apporté aux coutures extérieures évidemment, mais aussi du filet intérieur. Ce sont celles-ci qui feront les meilleurs indicateurs du soin apporté à la confection du maillot.
  • Le filet intérieur justement : sur les maillots de bain bas de gamme, sa matière et sa forme peuvent rapidement devenir irritants pour vos cuisses. Toutes les matières synthétiques ne se valent pas, et les marques qui travaillent le mieux vont choisir des matières plus épaisses et plus douces pour plus de confort.
  • La coupe du maillot. Un short de bain doit être élégant tout en étant confortable, au cas où vous vous lanceriez dans une partie de beach volley. Privilégiez donc les coupes droites qui flattent la silhouette tout en restant confortables et pratiques.
  • Enfin, le cordon de serrage. Si vous regardez soigneusement vos maillots des enseignes de fast fashion, ils sont ou bien noués, ou bien finis par un embout de piètre qualité. Chez les marques haut de gamme, ils sont bien plus résistants, et passent dans des oeillets en métal. La vocation des oeillets en métal n’est pas uniquement de faire joli, mais d’assurer que le maillot de bain ne s’abîmera pas serrage après serrage.
Une marque que nous aimons beaucoup est la marque Château-Landon. Leurs maillots de bain sont fabriqués dans une matière douce et confectionnés dans une usine familiale au Portugal. Les oeillets sont en métal doré pour une plus longue durée de vie du maillot de bain.
Le petit plus que nous apprécions ? Les motifs des maillots. La marque a fait un vrai travail de recherche pour créer des motifs Art Déco inspirés des piscines de Paris du début du XXème siècle. Le résultat, des maillots à la coupe droite et aux motifs vraiment superbes, à la fois élégants et uniques.
Alors, et vous, quel est votre style de maillot pour cet été ?

Leave a Comment